Moments de violence lors des hospitalisations en services de psychiatrie


La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un "outil d'amélioration des pratiques" concernant  la prise en charge des épisodes violents lors des hospitalisation des adultes en Psychiatrie tout en limitant les mesures de contention ou d'isolement.

Ce document est présenté ainsi :

"Les équipes de soin en psychiatrie sont fréquemment confrontées à des moments de violence dans l’évolution clinique de patients accueillis en hospitalisation. Ces moments de violence ont des impacts négatifs, sur les professionnels, sur le patient concerné mais aussi sur les autres patients de l’unité. Des stratégies de prévention efficaces existent. Elles contribuent à limiter le recours aux mesures de contention et d’isolement*.
Pour répondre à ces enjeux, la HAS propose un guide des programmes et des outils pour aider les équipes de psychiatrie à renforcer leurs compétences dans la prévention et la prise en charge des moments de violence. 
Plusieurs documents sont proposés pour soutenir la mise en place de démarches d’amélioration adaptées aux besoins des équipes :

CET HOMME N'A RIEN D'UN DANGEREUX PSYCHOPATHE…


Christophe, un jeune infirmier, doit prendre en charge un détenu hospitalisé. Cette confrontation le terrifie et le renvoie à l’image du dangereux psychopathe… Pourtant rapidement la peur fait place à l’empathie.

Un article plein d'humanité et de poésie qui décrit bien certains préjugés qui s'attachent aux personnes en souffrance psychique.

Taï Chi Chuan

Dans le cadre des « Je’dis Sport !»logo-FFSA-CDSA47
Le Comité Départemental du Sport Adapté vous propose :
Une initiation au Taï Chi Chuan
Le Jeudi 1 Décembre 2016

Journée de formation "Troubles Psychiques"


Vous désirez vous informer sur les maladies psychiques, le parcours de soin, les structures d'aide et d'accueil, l'UNAFAM 47 vous propose une journée de formation spécialement mise au point pour les accompagnants, familles et proches.

Cette journée sera animée par une psychologue et par un bénévole de l'UNAFAM. Elle se déroulera courant décembre au CMP Antonin Artaud, 70 Avenue d'Italie, 47000 Agen. Elle est ouverte à tous, adhérents ou non à l'UNAFAM.

D'autres journées devraient être ouvertes dans diverses villes du département courant 2017.


Si vous êtes intéressé, vous pouvez nous contacter par mail à 47@unafam.org
ou par téléphone au 06 71 63 35 83


Journée des adhérents et des sympathisants

Le samedi 3 décembre 2016, à Villeneuve-sur-Lot, vous êtes invités à participer à la journée des adhérents et sympathisants de l'UNAFAM 47
Au programme :
o   la matinée consacrée à la MDPH, pour répondre à toutes les questions que l'on peut se poser sur cette institution : quel est son rôle ? comment fonctionne-t-elle ? que peut-on en attendre ? quand et comment prendre contact ? quelles demandes faire et comment les présenter avec le plus de chances d'aboutir ? comment faire mettre en acte les décisions prises ?
o   un repas convivial, pour lequel une petite participation vous sera demandée.

o   l'après-midi un atelier sur la communication non violente, pour apprendre à communiquer avec nos proches sans s'énerver et sans les blesser, apaiser les relations, mieux gérer les crises, ou même les éviter.

Santé mentale : 10 000 personnes concernées dans le Lot-et-Garonne


"Aujourd'hui, c'est surtout dans les têtes que les barrières doivent tomber"

Dans l'édition Lot-et-Garonne de Sud-Ouest du 3 novembre 2016, Monsieur Cuesta, le nouveau directeur du CHD La Candélie, présente les grands axes de la politique qu'il veut mener pour la déstigmatisation de la maladie psychique et le désenclavement de l'hôpital psychiatrique.

Quelques extraits pour donner les principales idées développées dans cet article : 

Comité de pilotage de la psychiatrie

COMMUNIQUE 
Les co-signataires font part de toute leur satisfaction à l’annonce ce jour de la mise en place d’un comité de pilotage de la psychiatrie par Mme Marisol Touraine, Ministre de la santé, des affaires sociales et des droits des femmes. 
Il s’agit en effet d’une demande formulée depuis plusieurs années, réitérée à l’occasion de nombreux rapports et missions, et qui trouve aujourd’hui une issue favorable. 
La psychiatrie, en tant que discipline médicale, se voit de nouveau dotée d’une instance nationale de concertation, d’action et de propositions ou seront désormais pris en compte ses enjeux politiques, organisationnels et techniques. L’occasion en sera donnée prochainement lors du déploiement des Communautés Psychiatriques de Territoire pour lesquelles un décret est attendu dans les prochains jours. 

L’Unafam dénonce l’amalgame handicap psychique - handicap mental de la DREES

Communiqué de presse
Paris, le 23 septembre 2016


Le numéro de septembre de la revue de la DREES* « Etudes et Résultats » porte sur «L’offre d’accueil des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux entre 2010 et 2014 ».
Ce rapport agglomère dans un même item la « déficience intellectuelle et psychique » alors qu’il différencie parfaitement les déficiences motrices, sensorielles, de personnes cérébro-lésées, autistes et personnes handicapées vieillissantes.
Cette présentation constitue une remise en question forte de la reconnaissance du handicap psychique (loi du 11.02.05)**. 

Handeoscope : un portail d'information sur tous les handicaps


Lancé au début de l’année 2016, le portail Web d’information et d’exploration de Handéo s’enrichit de nouvelles fonctionnalités. L’objectif est d’accroître la lisibilité des organismes ressources sur le territoire.

Fratrie et schizophrénie : problématique de la coexistence sous le toit familial


Hélène Davtian-Valcke, psychologue auprès de l'UNAFAM chargée entre autre des ateliers d'entr'aide Prospect et coordinatrice de "Frères et soeurs face aux troubles psychotiques" édité par l'UNAFAM, nous fait savoir que la thèse qu'elle a soutenu sur les rapports particuliers qui peuvent s'établir entre une personne atteinte de schizophrénie et ses frères et sœurs est disponible en ligne sur le site www.theses.fr . 

Cette thèse est intitulée "Fratrie et schizophrénie: problématique de la coexistence sous le toit familial" . Vous la trouverez à la page http://www.theses.fr/2016PA100042 

Hélène nous précise : 
"N'hésitez pas à faire circuler, une thèse représente un gros travail et je souhaiterais la faire exister un peu, et surtout qu'elle puisse avoir un effet sur la prise en compte des relations fraternelles dans les modes de prise en charge.
Vos remarques et réactions me stimuleront certainement pour de nouveaux travaux."


UNE VIDEO STIGMATISANTE


Au nom des malades psychiques et de leur famille, l’Unafam et Clubhouse France dénoncent le teaser de rentrée de l’émission de la chaîne C8 « Touche Pas à Mon Poste ».

"Une vidéo choquante a été diffusée sur les réseaux sociaux et sur le site internet de la chaîne C8. L’Unafam ne peut que s’insurger devant cette vidéo, qualifiée d’humoristique, mais dans laquelle nous pouvons constater une succession de clichés dépassés.

Halte au détournement des financements dédiés aux personnes âgées ou en situation de handicap


Les fonds de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) ne sont pas utilisés en intégralité pour ce à quoi ils sont destinés, l'aide aux personnes atteintes de handicap ou aux personnes âgées en perte d'autonomie.
Un communiqué de presse signé par de nombreuses associations, dont l'UNAFAM, signale cette anomalie qui prive de moyens ceux qui en ont cruellement besoin. Ces fonds servent entre autre à l'UNAFAM pour financer les formations telles que les ateliers Prospect famille ou les journées Troubles Psychiques.

Communiqué de Presse

Quand l'État est défaillant, les sorcières apparaissent


"Il n'est pas nécessaire d'être un malade mental pour se laisser emporter par la contagion d'une rumeur."
Dans un article sur le Huffington Post, Boris Cyrulnik  démontre que les terroristes ne sont pas forcément des malades mentaux, mais"(d)es individus fragiles, ceux qui ont du mal à vivre dans un désert de sens".

Le rôle social des usagers en santé mentale


Extrait d'un article du blog commedesfous, repris par Psycom, sur le statut d'usager en santé mentale, qui permet de sortir du statut de malade :

"Se sortir du statut de malade, voilà ce qui nous intéresse, avoir une vie comme tout le monde et se libérer des étiquettes médicales. Le terme d’usager reconnaît au moins à la personne sa capacité à être autre chose qu’un malade.
Le rôle de l’usager en santé mentale peut devenir un enjeu politique. Se sortant des schémas de la maladie, il peut revendiquer son droit à la parole sur les sujets qui le concernent plutôt que de laisser la parole aux seules familles ou aux experts de la psychiatrie."

Forums Schizophrénie et Santé Psy


Sur le site http://www.atoute.org, vous trouverez un certains nombre de forums concernant divers problèmes de santé. Parmi ceux-ci deux nous intéressent particulièrement :

  • Un premier sur la schizophrénie permet aux personnes atteintes de schizophrénie d'échanger sur de nombreux aspects de leur maladie (témoignages de vie, symptômes, traitements, relations avec les soignants, questions existentielles...). 
  • Un deuxième plus général sur la santé psychique, où les échanges portent sur tous les aspects de la santé psychique, et en particulier des troubles psychiatriques autres que la schizophrénie.

Séjours répit sur la côte landaise


La Résidence Accueil Clairbois de Labenne (Landes) offre la possibilité de séjours de 2 nuits à un mois pour malades psychiques accompagnées par un aidant familial. La résidence est située à 200m de la plage au cœur de la foret landaise et à proximité de Bayonne et Cap-breton.

Le tango pour se soigner



Lu dans Sud-Ouest de ce jour :
"En Argentine, le tango sert aussi de thérapie pour les patients souffrant de troubles mentaux. Deux fois par mois, et pendant une heure, les patients sont invités à réalise-ser les pas cadencés de cette danse, emblème national de l'Argentine. L'atelier a été créé il y a seize ans dans l'hôpital Borda, le plus grand établissement neuropsychiatrie pour hommes."

Une étude sur l’accompagnement des personnes adultes en situation de handicap psychique



Comment l’aide à domicile s’inscrit­elle dans le parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique ? 
Comment s’articule­-t-­elle avec les différents acteurs de l’accompagnement et dans quelle(s) mesure(s) favorise­t­elle l’intégration sociale de ces personnes ? 
Quels sont les freins et les leviers à une intervention dite “adaptée” ?
Autant de questions auxquelles l’Observatoire national des aides humaines, porté par Handéo, a tenté de répondre à travers une étude rendue publique aujourd’hui. 


Pour lire une présentation de cette étude, cliquez ici.


Pour découvrir l’ensemble des conclusions de cette étude, rendez-­vous sur le site Internet de Handéo, rubrique “Études, rapports et recherches” 

Centre de preuves


Le Centre de Preuve en Psychiatrie et Santé Mentale est un groupement de chercheurs qui analyse de façon critique les données de la littérature scientifique pour :

  • établir un état des lieux de ce qui se fait en France en le comparant avec ce qui se fait ailleurs
  • proposer des pistes d'amélioration en prenant en compte leur degré d'applicabilité.
Il produit des rapports faisant la synthèse de ces travaux.

Le dernier, intitulé : "Données de preuves en vue d’améliorer le parcours de soins et de vie
des personnes présentant un handicap psychique sous tendu par un trouble schizophrénique" donne de nombreuses pistes pour une réelle amélioration du parcours de soin et de vie de nos proches atteints par la schizophrénie.
Il peut être consulté et téléchargé à l'adresse suivante :
http://cdppsm.fr/wp-content/uploads/2016/02/Rapport-Handicap-Psychique-2015.pdf



Colloque Recherche UNAFAM




Le 23 juin 2016 à Paris 
Soucieuse de répondre aux préoccupations des familles espérant de nouvelles pistes thérapeutiques, l'Unafam s'engage pour soutenir la recherche sur les maladies psychiques. C'est pourquoi elle a organisé un colloque intitulé " Recherche en psychiatrie : des raisons d'espérer ? ", qui a eu lieu le 23 juin 2016 à Paris.

A l'issue de ce colloque les deux Prix Recherche Unafam 2016 ont été remis aux lauréats. D'une valeur de 5 000 euros chacun, ces prix récompensent deux jeunes chercheurs impliqués dans des programmes de niveau international dont les travaux concernent les désordres psychiatriques de l'adolescent et/ou de l'adulte.



Si vous voulez voir les principales interventions de ce colloque, connectez-vous sur la chaine Youtube de l'Unafam